Nous avons le plaisir de vous inviter à la 6ème conférence du cycle « Innovation et Société » de l’Ecole polytechnique, co-organisée par la Chaire Management de l’innovation, le département Management de l’Innovation et Entrepreneuriat et le réseau ISIS de l’Université Paris Saclay :

MEGAPROJECT MANAGEMENT : THE NIGHTMARE IS OVER ! LEARNING LESSONS FROM THE UK
par ANDREW DAVIES
La conférence se déroulera à l’Ecole polytechnique le mercredi 4 novembre 2015, de 18h15 à 19h30, en amphithéâtre Becquerel à l'Ecole polytechnique, et sera suivie d'un cocktail permettant de prolonger les échanges.
L'inscription est libre mais obligatoire auprès de: laurence.gillier@polytechnique.edu

Aperçu de la conférence :
Large engineering, construction and infrastructure projects – such as airports, offshore oil and gas platforms or high-speed railway systems – are highly uncertain and notoriously difficult to manage. The biggest and most challenging type of infrastructure projects, with a total capital cost of $1 billion or more, have been designated megaprojects. Size matters because it is when they approach a billion dollars in value that performance begins to decline sharply, and projects become increasingly fragile. Cost overruns, time slippages and poor operational outcomes are common. Data on the performance of 300 global megaprojects, for example, found that 65 per cent with budgets larger than $1 billion in 2010 failed to meet their time or cost objectives.
This presentation examines how organizations responsible for three UK megaprojects – Heathrow Terminal 5, London 2012 Olympics and Crossrail – have made significant efforts to create a more innovative and flexible delivery model. This new approach recognizes that over the life of a megaproject, new and unexpected options for delivering it will emerge, including opportunities to take advantage of innovative new practices, processes and efficiencies made possible by new technology. Drawing upon the strategy literature, we argue that clients can develop the “dynamic capabilities” required to adapt plans, modify routines and innovate when new opportunities arise or conditions change rapidly and unexpectedly. Our research conducted between 2005 and 2015 identified the dynamic capabilities or simple rules to create a new innovative and flexible project delivery model.

L'intervenant :
Andrew Davies est professeur de management à l'University College London, où il occupe la chaire de management des projets. Il est aussi professeur invité à l'Université de Rome et à la Norwegian Business School d'Oslo. Auparavant, il a notamment été senior researcher au SPRU et a dirigé les recherches sur les grands projets d'infrastructure à l'Imperial College Business School.
Ses recherches portent sur le management des grands projets et plus spécifiquement sur les processus d'innovation dans ces contextes particulièrement complexes et risqués. Il a publié de nombreux articles et ouvrages sur le thème, dont "The Business of Projects : Managing Innovation in Complex Products and Systems", Cambridge University Press (2005), et est co auteur avec Michael Hobday, de " The Business of Systems Integration", Oxford University Press (2003, 2005).

Le Cycle de Conférences Innovation et Société :
L’innovation occupe dans nos sociétés une place centrale parfois controversée : clé de la croissance pour les gouvernants, ingrédient central de compétitivité pour les entreprises, objet de contestation pour d’autres acteurs, elle est au cœur de nombre de débats publics. De la globalisation économique au changement climatique, en passant par la prise de conscience généralisée des risques ou encore aux transformations démographiques, de nouvelles interrogations émergent sur les modes d’implication de la société civile et sur les formes possibles de régulation du développement technologique.
L’objet de ce cycle de conférence est d’éclairer ces questions à partir de regards disciplinaires différents. Il invite des personnalités reconnues qui les ont abordées dans leur domaine spécifique. Il s’adresse aux étudiants du Campus de Saclay comme aux enseignants chercheurs et aux professionnels des entreprises ou membres d’associations.